David Cronenberg et Claire Denis seront en compétition au Festival de Cannes

LONDRES – Les films de David Cronenberg, Claire Denis et Park Chan-wook concourront pour la Palme d’or au Festival de Cannes de cette année, ont annoncé jeudi les organisateurs de l’événement.

Les films des précédents lauréats Ruben Ostlund, Hirokazu Kore-eda et Cristian Mungiu feront également partie des 18 titres en lice pour le prix suprême du festival, tout comme un film du célèbre réalisateur russe Kirill Serebrennikov.

Une première programmation de près de 50 films qui seront projetés au festival cette année a été annoncée jeudi par Thierry Frémaux, directeur artistique de Cannes, lors d’une conférence de presse en ligne.

L’événement ouvrira sa 75e édition le 17 mai avec une comédie intitulée “Z (Comme Z)” de Michel Hazanavicius, réalisateur français surtout connu pour “The Artist”. Le festival se déroule jusqu’au 28 mai.

L’entrée en compétition de Cronenberg, “Crimes of the Future”, est son premier film depuis “Maps to the Stars”, qui a également été présenté en première à Cannes, en 2014. “Crimes of the Future” met en vedette Léa Seydoux et Viggo Mortensen, et Frémaux a noté qu’il apporterait du glamour sur le tapis rouge.

“Les stars à midi” de Denis sera le cinquième film du réalisateur à Cannes. Situé au Nicaragua, il raconte l’histoire d’une romance naissante entre un homme d’affaires anglais et une journaliste américaine.

Park présente un film policier, “Decision to Leave”. Bien qu’il n’ait jamais remporté la Palme d’or, il a remporté le Grand Prix, la deuxième plus haute distinction du festival, pour son thriller violent “Oldboy” en 2004.

La plupart des films les plus médiatisés qui joueront hors compétition à Cannes étaient connus avant l’annonce de jeudi. Baz Luhrmann reviendra sur la Croisette pour présenter “Elvis”, son biopic sur le chanteur, avec Austin Butler dans le rôle d’Elvis et Tom Hanks dans le rôle de son manager, Col. Tom Parker.

Le 18 mai, Tom Cruise devrait apparaître pour la première de “Top Gun: Maverick”, la suite très attendue et retardée à plusieurs reprises du film de pilote de chasse qui a contribué à faire de Cruise une superstar.

Frémaux a annoncé jeudi quelques autres titres hors compétition de réalisateurs de haut niveau. Ethan Coen présentera son premier film réalisé sans son collaborateur habituel, son frère Joel : un documentaire intitulé “Jerry Lee Lewis : Trouble in Mind” sur le pionnier du rock ‘n’ roll.

George Miller, le créateur de la franchise “Mad Max”, sera également de retour à Cannes avec “Three Thousand Years of Longing”, une romance fantastique mettant en vedette Tilda Swinton et Idris Elba, qui, selon Frémaux, était une réflexion philosophique sur l’histoire du monde. . »

Dans les jours qui ont précédé l’annonce de jeudi, il a été suggéré que la programmation inclurait un nouveau film de David Lynch, son premier long métrage depuis “Inland Empire” en 2006. Mais mardi, Lynch a ri de la suggestion dans une interview avec Entertainment Weekly . “Je n’ai pas de nouveau film qui sort”, a-t-il déclaré. “C’est une rumeur totale.”

Sur les 18 films en compétition, seuls trois sont réalisés par des femmes, « Showing Up » de Kelly Reichardt et « Les Amandiers » de Valeria Bruni Tedeschi rejoignent « Stars at Noon » de Denis. Cannes a été critiquée ces dernières années pour le manque de candidates pour son premier prix. Julia Ducournau a remporté la Palme d’or l’an dernier pour “Titane”, son film d’horreur violent sur une femme obsédée sexuellement par les voitures. Pourtant, elle n’était que la deuxième femme à remporter le prix, après la victoire de Jane Campion en 1993 pour “The Piano”.

La guerre en Ukraine jettera également une ombre sur l’événement de cette année. Depuis l’invasion de la Russie, certains des plus grands réalisateurs ukrainiens ont appelé les festivals de cinéma à boycotter les réalisateurs russes en signe de soutien à l’Ukraine. Cannes a déclaré dans un communiqué en mars qu’elle “n’accueillerait plus de délégations officielles russes, ni n’accepterait la présence de quiconque lié au gouvernement russe”, mais a ajouté qu’elle n’interdirait pas les réalisateurs russes, dont plusieurs ont rencontré des difficultés à opérer dans leur pays natal.

Serebrennikov, qui présente un film en compétition sur le mariage d’une icône culturelle russe, “La femme de Tchaïkovski”, a passé près de deux ans en résidence surveillée en Russie en raison d’accusations de fraude. Sa condamnation a été largement considérée en Russie comme une tentative de répression de la liberté artistique.

Frémaux a annoncé que deux films de réalisateurs ukrainiens apparaîtraient au festival, dont “Butterfly Vision” de Maksim Nakonechnyi à l’affiche dans l’encadré “Un Certain Regard”.

Le jury du festival de cette année n’a pas été finalisé, a déclaré Frémaux jeudi, ajoutant que la programmation des films n’était pas non plus entièrement complète. La liste des films sera “affinée” la semaine prochaine, a-t-il ajouté, car “beaucoup de films sont arrivés en retard” au comité de sélection.

Leave a Comment