Deutsche Bank résultats du 1er trimestre 2022

Deutsche Bank a publié mercredi son septième bénéfice trimestriel consécutif, mais a averti que l’environnement actuel est “difficile” et que “les pressions sur les coûts se sont intensifiées”.

Le prêteur allemand a déclaré que le bénéfice net avait atteint 1,06 milliard d’euros (1,13 milliard de dollars) au premier trimestre de l’année. Les analystes avaient prévu un chiffre de 1,01 milliard d’euros pour la période de trois mois, selon les données de Refinitiv.

“Deutsche Bank est plus stable et plus résiliente qu’elle ne l’a été depuis de nombreuses années. Nos chiffres pour le premier trimestre le démontrent clairement”, a déclaré mercredi le PDG Christian Sewing dans une lettre au personnel. Mais la banque allemande a noté dans son rapport sur les résultats que les perspectives pour cette année étaient difficiles.

“Malgré les incertitudes liées à la guerre en Ukraine et les défis restants associés à la pandémie de COVID-19, nous avons l’intention de continuer à exécuter notre stratégie de manière disciplinée en nous concentrant sur l’amélioration de la rentabilité durable en augmentant les revenus de notre Core Bank tout en restant disciplinés sur les coûts. et du capital ; cependant, l’environnement actuel est de plus en plus difficile et les pressions sur les coûts se sont intensifiées », a déclaré la banque.

La flambée de l’inflation et la façon dont les banques centrales pourraient y réagir ont récemment secoué les marchés et provoqué une incertitude importante pour les entreprises, y compris les banques. Un changement soudain de politique monétaire pourrait avoir un impact sur la performance des banques.

“Un mur de soucis”

James von Moltke, directeur financier de Deutsche Bank, a déclaré à Annette Weisbach de CNBC: “C’est un mur d’inquiétudes pour le moment.”

“Il y a un certain nombre de caractéristiques différentes et bien sûr la guerre en Ukraine domine parce qu’elle domine l’actualité, mais cela ne devrait pas occulter le fait qu’il existe encore des pressions, qu’il s’agisse des chaînes d’approvisionnement, de la réaction chinoise à Covid et d’autres caractéristiques”, a-t-il déclaré. .

Autres faits saillants des données pour le trimestre :

  • Les revenus ont augmenté de 1% par rapport à il y a un an à 7,33 milliards d’euros.
  • Les provisions pour pertes de crédit s’élèvent à 292 millions d’euros, contre 69 millions d’euros il y a un an.
  • Le ratio de capital CET 1, une mesure de la solvabilité des banques, s’est établi à 12,8 % contre 13,7 % il y a un an.

Toutes les divisions de Deutsche Bank ont ​​affiché de meilleures performances qu’il y a un an. Dans la banque d’investissement, les titres à revenu fixe et les devises ont enregistré des revenus en hausse de 15 %.

Commentant les résultats, von Moltke a ajouté que “ces tendances devraient se poursuivre au deuxième trimestre”.

“Il y a encore de l’incertitude sur les marchés financiers et une certaine volatilité, notre objectif est de soutenir nos clients dans cet environnement”, a-t-il déclaré.

Exposition à la Russie

Le mar. Le 11 janvier, Deutsche Bank a annoncé qu’elle mettrait fin à ses opérations en Russie – un revirement majeur par rapport à sa position initiale lorsque la guerre a éclaté en Ukraine. La banque allemande a déclaré qu’elle rejoignait une foule de pairs internationaux pour quitter le pays en réponse à son invasion de l’Ukraine et aux restrictions opérationnelles qui en résultaient.

À ce titre, Deutsche Bank a déclaré avoir réduit son exposition à la Russie au cours du premier trimestre. L’exposition brute aux prêts a été réduite de 5 % à 1,3 milliard d’euros et l’exposition nette aux prêts a diminué de 21 % à 0,5 milliard d’euros au cours du trimestre. Il a également déclaré qu’il “appliquait sans réserve” les sanctions occidentales contre la Russie.

Le prêteur allemand a surpris les marchés fin 2021 avec un bénéfice de 145 millions d’euros alors que les investisseurs avaient estimé une perte nette pour le dernier trimestre de l’année. Les actions sont en baisse d’environ 6,6% depuis le début de l’année.

.

Leave a Comment