La tristement célèbre “machine à tuer les ours” a maintenant un passage souterrain pour la faune – Orlando Sentinel

La seule autoroute entre Mount Dora et Sanford, un bitume à deux voies, à haut volume et à grande vitesse à travers des bois inhabités, a été surnommée une « machine à tuer les ours » il y a plus de trois décennies.

Aujourd’hui, cette autoroute, State Road 46, s’est séparée de son passé sanglant et a pris une nouvelle identité dans le cadre de la Wekiva Parkway, qui est l’un des projets routiers les plus coûteux du centre de la Floride.

Un segment de la SR 46 qui a enregistré un lourd tribut aux ours traverse encore une pinède et une forêt détrempée, mais il transporte des véhicules à 16 pieds au-dessus du sol.

Sur trois quarts de mile, les voitures et les camions de la SR 46 – et bientôt de l’autoroute à péage adjacente, Wekiva Parkway – restent élevés et la plupart du temps hors de vue lorsqu’ils voyagent entre la réserve publique de Rock Springs au sud et la forêt d’État de Seminole. au nord.

Que ce passage souterrain de 3 900 pieds pour la faune soit le plus long de l’État qui ne traverse que du sol sec, les responsables de l’État n’ont pas pu répondre lundi lorsqu’ils se sont réunis en hommage à l’achèvement des passages souterrains pour la faune de Wekiva Parkway.

“Il y a eu des moments où je pensais que cela ne se ferait jamais”, a déclaré Alan Hyman, directeur à la retraite des opérations de transport pour le Florida Department of Transportation en Floride centrale.

Avec 25 miles de route et coûtant 1,6 milliard de dollars, la Wekiva Parkway est le dernier morceau d’une boucle de route à péage de plus de 100 miles et composée principalement de routes nationales 417 et 429 encerclant Orlando.

La Wekiva Parkway est une partie de la SR 429. Une extrémité de la promenade s’étend jusqu’à Apopka et l’autre rejoint l’Interstate 4 à Sanford.

Sur 9 miles de son parcours, la Wekiva Parkway comprend un tronçon de SR 46 qui traverse la rivière Wekiva et un corridor très fréquenté d’ours et d’animaux sauvages qui s’étend au sud jusqu’à Wekiwa Springs dans le comté d’Orange et au nord jusqu’à la forêt nationale d’Ocala.

Il y a près de deux décennies, les chefs d’État, les politiciens et les écologistes ont convenu de poursuivre la Wekiva Parkway – les écologistes n’étaient pas ravis qu’une grande autoroute traverse la rivière, mais ils craignaient que la SR 46 ne devienne plus efficace pour tuer les ours.

“Cela a toujours été un couloir problématique par ici avec l’ancienne State Road 46”, a déclaré Robert Brooks, gestionnaire des terres de conservation de l’État qui incluent le parc d’État de Wekiwa Springs.

Brooks a déclaré que la SR 46 coupait la migration de la faune, ainsi que le drainage naturel et les sentiers de randonnée, auxquels remédie la promenade Wekiva.

Les ponts de Wekiva Parkway sur la rivière Wekiva sont monumentaux et destinés à se fondre dans la nature.

Pour un randonneur arrivant au passage souterrain de la faune de 3 900 pieds, la vue sera sur un pont, mais sur des stéroïdes.

Le passage souterrain comprend trois travées parallèles. L’un transporte le trafic en direction nord de Wekiva Parkway, l’autre a un trafic en direction sud et le troisième est pour le trafic SR 46. Ces travées reposent sur 624 pieux.

dernières nouvelles

Comme ça arrive

Soyez le premier informé grâce aux alertes par e-mail sur les dernières nouvelles importantes de la salle de presse d’Orlando Sentinel.

De près, il a l’esthétique d’un parking public, mais avec un sol en terre battue. De loin, et avec un strabisme, il ressemble à un énorme peigne avec ses dents enfoncées dans le sol.

“Il y a beaucoup de place là-bas”, a déclaré Mike Register, directeur exécutif du St. District de gestion de l’eau de Johns River.

Le couloir mesure plus de 200 pieds de large et tout a été gratté jusqu’au sable nu et à l’argile, et ce terrain avait déjà enregistré les traces de nombreux visiteurs – des grues du Canada avec des bébés, des coyotes, des ratons laveurs et des cerfs.

Le ministère des Transports de la Floride va bientôt planter des espèces indigènes, notamment du myrte de cire, de l’herbe muhly et du palmier coontie, ainsi que certains arbres.

Les voies SR 46 sur les ponts de Wekiva et le passage souterrain pour la faune sont déjà ouverts à la circulation. Les voies en direction sud de la promenade Wekiva ouvriront le 21 mars et les voies en direction nord dès la fin avril.

L’ensemble de Wekiva Parkway, y compris la partie qui se connecte à l’I-4, doit être entièrement ouvert d’ici l’année prochaine.

kspear@orlandosentinel.com

Leave a Comment