Les PDG des compagnies aériennes demandent au président Biden de lever la règle: NPR

Les PDG des principales compagnies aériennes américaines ont appelé le président Biden à mettre fin au mandat fédéral de masque pour les transports publics. Ici, un voyageur travaille sur un ordinateur portable à l’aéroport intercontinental George Bush de Houston le 12 décembre 2019. 3.

Brandon Bell/Getty Images


masquer la légende

basculer la légende

Brandon Bell/Getty Images

Un groupe de PDG de toutes les grandes compagnies aériennes aux États-Unis appelle le président Biden à abandonner le mandat fédéral de masque de transport ainsi que l’exigence de test international COVID-19 avant le départ.

Dans une lettre ouverte publiée par le groupe de lobbying de l’industrie du voyage Airlines for America, le groupe appelle l’administration Biden à “supprimer les restrictions fédérales sur les transports”. Le groupe fait valoir que les restrictions ne reflètent plus les “réalités de l’environnement épidémiologique actuel”.

La lettre a été signée par les dirigeants de 10 compagnies américaines, dont six des plus grandes compagnies aériennes du pays : Alaska Airlines, American, Delta, JetBlue, Southwest et United.

“Cela n’a aucun sens que les gens soient toujours tenus de porter des masques dans les avions, mais qu’ils soient autorisés à se rassembler dans des restaurants bondés, des écoles et lors d’événements sportifs sans masque, bien qu’aucun de ces lieux ne dispose du système de protection de la filtration de l’air que les avions font”, a déclaré le lettre dit.

Le groupe fait valoir que l’augmentation des vaccinations à l’échelle nationale et la levée des restrictions dans d’autres pays sont des raisons pour lesquelles l’administration Biden devrait reconsidérer ses politiques COVID pour les voyageurs.

“Nous sommes encouragés par les données actuelles et la levée des restrictions COVID-19 d’un océan à l’autre, qui indiquent qu’il est plus que temps d’éliminer les politiques de transport de l’ère COVID”, a déclaré le groupe.

Les PDG ont souligné que, bien qu’ils aient soutenu et coopéré avec les politiques COVID du gouvernement fédéral, y compris le masquage et les tests avant le départ, l’application de ces règles incombait aux employés des compagnies aériennes au cours des deux dernières années.

“Ce n’est pas une fonction pour laquelle ils sont formés et les soumet à des défis quotidiens de la part de clients frustrés. Cela, à son tour, nuit à leur propre bien-être”, selon Airlines for America.

Jusqu’à présent, la Maison Blanche n’a pas encore commenté la demande du groupe.

Le mandat d’utilisation du masque dans les transports publics et dans les centres de transport devait expirer le 18 mars, mais plus tôt ce mois-ci, la Transportation Security Administration a prolongé la politique jusqu’au 18 avril.

Leave a Comment