Les ports M1 Mac Thunderbolt 4 ne prennent généralement pas en charge la vitesse de 10 Go / s

Les utilisateurs professionnels de Mac M1 ont signalé des vitesses de transfert décevantes avec des SSD externes, et les tests semblent montrer que la plupart des ports M1 Mac Thunderbolt ne prennent pas en charge l’USB 3.1 Gen 2 – ce qui signifie qu’ils n’offrent pas les vitesses de transfert maximales de 10 Gb/s qui être attendu de Thunderbolt 4.

Les tests ont été menés sur un MacBook Pro M1 Max 16 pouces 2021, et un Mac Studio M1 Max 2022…

Arrière-plan

Nous avons discuté à plusieurs reprises du désordre et de la confusion causés par les différentes normes, appareils et câbles USB-C.

Il existe également une différence significative entre les vitesses maximales théoriques et réelles.

Mais les tests suggèrent que la plupart des Mac M1 ne prennent pas en charge la norme USB 3.1 Gen 2, ce qui rend les transferts Thunderbolt plus lents qu’ils ne le devraient, à la fois en théorie et en pratique.

Lumière éclectique résume l’essentiel des vitesses actuelles offertes par les différentes normes.

  • L’USB 3.0 et les versions ultérieures prennent en charge l’USB SuperSpeed ​​​​à 5 Gb / s.
  • L’USB 3.1 Gen 2 ajoute SuperSpeed ​​​​+ à 10 Gb / s.
  • L’USB 3.2 ajoute le SuperSpeed+ à deux voies à 10 et 20 Gb/s.

M1 Mac Thunderbolt 4 ports testés

Lumière éclectique ‘s Howard Oakley a réalisé une série de tests avec deux Mac M1 :

  • Apple Mac Studio avec M1 Max, 32 Go de mémoire, SSD interne de 2 To, connecté à un Apple Studio Display ;
  • Apple MacBook Pro 16 pouces, 2021 avec M1 Pro, 32 Go de mémoire, SSD interne de 2 To, utilisant son écran interne.

Il existe deux manières d’établir les capacités de vitesse d’une connexion de données. La première est de voir quelles vitesses théoriques sont rapportées par la machine. Oakley a d’abord testé cela avec des Mac Intel, pour vérifier que ses SSD et câbles de test étaient définitivement compatibles.

Chacun était connecté à un Mac Intel (y compris un iMac Pro) et il a été vérifié qu’ils établissaient une connexion à SuperSpeed ​​​​+ 10 Gb / s avec ces Mac.

Les câbles utilisés comprenaient un modèle Thunderbolt 4 certifié et les câbles USB-C (données) fournis avec les boîtiers. Là encore, chacun a été vérifié en établissant des connexions SuperSpeed ​​+ 10 Gb/s vers un Mac Intel.

Les vitesses de connexion ont été lues à partir de l’entrée du SSD dans les données USB fournies dans les informations système.

Deuxièmement, mesurer les vitesses réelles.

Les taux de transfert ont été mesurés à l’aide de mon application gratuite Stibium, version 1.0 (55), qui a écrit un total de 160 fichiers de tailles allant de 2 Mo à 2 Go dans un dossier sur le SSD testé, et a lu ces mêmes fichiers (Série Tests d’écriture et de lecture de série comme détaillé dans la référence d’aide de Stibium). La procédure décrite comme le test « Gold Standard » a été suivie.

Oakley a de nouveau comparé les Mac Intel et M1, constatant que les vitesses réelles étaient inférieures avec les machines les plus récentes.

Conclusions du M1 Mac

La pièce détaille les vitesses réelles atteintes, suggérant les conclusions suivantes. La clé d’entre eux est que les périphériques de stockage les plus rapides fonctionnent à environ la moitié de leurs vitesses attendues; la limite semble être présent dans tous les Mac M1; l’utilisation d’un câble Thunderbolt 4 pour connecter un périphérique USB-C aux ports USB-C avant d’un Mac Studio Max entraîne des vitesses inférieur à 10% de celui attendu; même les derniers modèles de Mac Studio ne prend pas en charge USB 3.1 Gen 2.

  • Actuellement, et pour autant que je sache depuis leur sortie en novembre 2020, aucun port Thunderbolt dans aucun modèle M1 ne semble prendre entièrement en charge 10 Gb/s SuperSpeed ​​​​+ en USB 3.1 Gen 2, du moins pour les SSD.
  • Les seuls ports des Mac M1 qui semblent actuellement prendre en charge l’USB 3.1 Gen 2 sont entièrement ceux situés à l’avant du Mac Studio Max.
  • 10 Gb/s SuperSpeed ​​​​+ dans les périphériques USB 3.2 semble être pris en charge par les ports Thunderbolt des Mac M1.
  • Pour le stockage SATA/USB-C, l’impact sur les performances est limité, réduisant les vitesses de transfert de 500 Mo/s attendus à 400 Mo/s. Pour le stockage externe utilisé pour stocker les sauvegardes Time Machine, cela n’aura probablement aucun effet significatif, car les E / S de sauvegarde sont de toute façon limitées.
  • Le plus grand impact est probablement avec un stockage externe capable de vitesses de transfert approchant les 10 Gb/s, comme les baies RAID et les SSD NVMe avec USB 3.1 Gen 2 plutôt que Thunderbolt 3. Dans ceux-ci, les taux de transfert attendus de 900 Mo/s sont susceptibles d’être réduits à moins de 500 Mo/s, doublant le temps nécessaire pour lire ou écrire des fichiers.
  • Les utilisateurs disposant d’appareils USB 3.1 Gen 2 doivent les connecter à une station d’accueil Thunderbolt 3 ou aux ports USB d’un écran Studio, où ils devraient mieux fonctionner.
  • Cette lacune semble être présente sur tous les Mac M1 depuis près de 18 mois. S’il s’agit d’un bogue dans le firmware du ou des noyaux Fabric responsables, il aurait dû être corrigé il y a plus d’un an. S’il s’agit d’un défaut des puces de la série M1, Apple aurait dû informer les utilisateurs et nuancer sa demande de compatibilité de ces ports.
  • Apple doit étudier pourquoi l’utilisation d’un câble Thunderbolt 4 pour connecter un périphérique USB-C aux ports USB-C avant d’un Mac Studio Max entraîne des performances inutilisables, inférieures à 10 % des taux de transfert attendus.
  • Le manque de prise en charge de 10 Gb/s SuperSpeed ​​​​+ dans USB 3.1 Gen 2 est sans doute l’échec le plus grave de ce qui a par ailleurs été une transition très réussie.

Nous avons contacté Apple pour obtenir des commentaires et nous mettrons à jour avec toute réponse.

FTC : Nous utilisons des liens d’affiliation automatique générateurs de revenus. Suite.


Découvrez 9to5Mac sur YouTube pour plus d’actualités Apple :

Leave a Comment