Texas A&M attribue des brevets et des innovateurs à AgriLife Research

Les brevets et les innovations du corps professoral Texas A&M AgriLife Research représentaient environ un tiers de ceux reconnus cette année par le bureau de la technologie et de la commercialisation du système de l’université Texas A&M.

David Byrne, Ph.D., généticien de la rose AgriLife Research, sélectionneur de fruits à noyau et professeur au Texas A&M Department of Horticultural Sciences. (Photo Texas A&M AgriLife par Sam Craft)

Les prix annuels des brevets et de l’innovation récompensent les inventions de l’année écoulée qui ont obtenu des brevets de l’Office américain des brevets et des marques et des certificats de protection des obtentions végétales du ministère américain de l’Agriculture. L’événement met également en lumière les personnes dont la recherche illustre l’esprit d’innovation au sein du système universitaire Texas A&M.

David Byrne, Ph.D., généticien de roses d’AgriLife Research, sélectionneur de fruits à noyau et professeur au Texas A&M Department of Horticultural Sciences au College of Agriculture and Life Sciences, a reçu l’un des quatre Texas A&M Innovation Awards pour l’année – sélectionné parmi candidatures soumises. Il a rejoint 27 autres scientifiques d’AgriLife Research dont brevets et certificats de protection variétale ont été reconnus lors d’un déjeuner le 22 avril. Au total, 47 brevets et certificats, dont 12 de la faculté de recherche d’AgriLife, ont été reconnus.

« Les succès de l’innovation tels que les brevets et la protection des variétés marquent la fourniture de solutions issues de la recherche aux grands défis auxquels sont confrontés les humains, nos environnements et nos économies », a déclaré Cliff Lamb, Ph.D., directeur d’AgriLife Research. “Ce sont des étapes importantes qui dénotent le succès de notre mission globale d’agence, et je félicite chacun de nos récipiendaires.”

Une carrière d’innovation

Byrne est titulaire de la Basye Endowed Chair in Rose Genetics et travaille à l’échelle internationale dans l’élevage et la génétique de Prunus et Rosa. Il a travaillé dans les années 1990 aux côtés du sélectionneur de roses et professeur de mathématiques à la retraite Robert Basye, Ph.D., pour lancer le programme de sélection et de génétique des roses. Le programme a ensuite été renforcé par un don de reproducteurs de Ralph Moore, connu comme le père de la rose miniature.

Byrne a également dirigé le projet national Combating Rose Rosette Disease, qui fait partie de l’Initiative de recherche sur les cultures spécialisées de l’Institut national de l’alimentation et de l’agriculture de l’USDA. Il continue de travailler aux côtés de nombreux scientifiques de la rose, de programmes de sélection privés, de pépinières ornementales, de commerçants, de producteurs et de groupes d’amateurs ornementaux.

Son travail a également inclus une bourse Fulbright pour enseigner la sélection ornementale et fruitière au Brésil; des voyages internationaux pour explorer et collecter du germoplasme ; conférences invitées et participation à des réunions internationales; et parrainer des scientifiques invités du Pakistan, de Chine, du Brésil, d’Iran, du Cameroun et de Thaïlande.

Grâce à son travail de sélection depuis 1983, Byrne a publié plus de 30 cultivars de pêchers adaptés aux conditions hivernales douces et humides, y compris les zones tropicales. Moins de 10 existaient avant son arrivée, et aucune n’était douce. Plus d’une douzaine de brevets de plantes ont été délivrés à ce jour pour ses variétés de pêches et de nectarines, la plupart étant actuellement commercialisées aux États-Unis et à l’étranger via des accords de licence Texas A&M. Le programme de Byrne vise des versions plus variées à l’avenir.

Byrne dirige maintenant le projet Tools for Genomics-Assisted Breeding in Polyploïdes, qui continue de susciter l’intérêt et l’adoption d’outils informatiques polyploïdes. Il est également président du National Clean Plant Network pour les roses.

Les travaux en cours de Byrne impliquent le développement et l’intégration d’outils de sélection informatiques pour mieux utiliser les informations génomiques dans les cultures polyploïdes. Il prévoit que son travail avec les sélectionneurs aboutira à des roses commerciales de plus en plus résistantes aux maladies.

Attribution de brevets

Les inventions des scientifiques et des équipes d’AgriLife Research suivantes ont obtenu une protection par brevet auprès de l’Office américain des brevets et des marques en 2021.

– Zoysiagrass nommé ‘DALZ 1308’ – Ambika Chandra, Ph.D., professeur et sélectionneur de gazon, Département des sciences du sol et des cultures; Anthony Genovesi, Ph.D., chercheur scientifique ; et Meghyn Meeks, Ph.D., chercheuse assistante, toutes au Texas A&M AgriLife Research and Extension Center à Dallas.

– Quatre brevets – Yongheng Huang, Ph.D., professeur et ingénieur environnemental, Département de génie biologique et agricole, Bryan-College Station – Solution mixte de sels d’aluminium et de fer pour améliorer la réactivité du système hybride de fer à valence zéro pour le traitement des métaux eaux usées contaminées. L’invention porte sur un système de traitement de fer à valence zéro hybride activé et sur des procédés de génération et d’utilisation de celui-ci. Méthode d’élimination des espèces de sélénium récalcitrantes des eaux usées. Élimination du sélénium à l’aide de sel d’aluminium aux étapes de conditionnement et de réaction pour activer le fer à valence zéro dans le procédé pironox.

– Méthodes, compositions et systèmes de culture et de caractérisation de microbes végétaux exigeants – Kranthi Mandadi, Ph.D., professeur associé et biologiste moléculaire végétal, Département de pathologie végétale et de microbiologie, et Sonia Christina Irigoyen Aranda, Ph.D., chercheuse associée , tous deux au Texas A&M AgriLife Research and Extension Center à Weslaco.

– Compositions et méthodes d’amélioration des réponses immunitaires aux agents pathogènes entériques – Luc Berghman, Ph.D., professeur, Département des sciences de la volaille, Collège de l’agriculture et des sciences de la vie, et Département de pathobiologie vétérinaire, Collège de médecine vétérinaire et des sciences biomédicales, Bryan- Gare du Collège.

– Compositions et méthodes de sensibilisation médicamenteuse des parasites – Manchi Reddy, Ph.D., chercheur associé ; James C. Sacchettini, Ph.D., professeur et biochimiste ; et Nian E. Zhou, Ph.D., chercheur principal, tous au Département de biochimie et de biophysique, Bryan-College Station ; et Bill McCutchen, Ph.D., directeur de centre et professeur agrégé, Texas A&M AgriLife Research and Extension Center à Stephenville.

– Dispositifs et méthodes pour un système de pyrolyse et de gazéification de matières premières de biomasse – Sergio Capareda, Ph.D., professeur et ingénieur agronome, Département de génie biologique et agricole, Bryan-College Station.

– Méthodes et compositions pour moduler la teneur en gossypol dans les cotonniers – Keerti Rathore, Ph.D., professeur et biotechnologiste végétal ; Leanne Campbell, associée de recherche; et Devendra Pandeya, chercheuse adjointe, toutes au Département des sciences du sol et des cultures, Bryan-College Station.

Remise des certificats de protection des obtentions végétales

Les équipes suivantes d’AgriLife Research ont obtenu des certificats de protection des obtentions végétales de l’USDA en 2021.

– Blé tendre TAM 115 – Jackie Rudd, Ph.D., Regents Fellow et sélectionneur de blé; Jason Baker, associé de recherche principal ; Shannon Baker, associée de recherche ; Jourdan Bell, Ph.D., agronome Texas A&M AgriLife Extension Service ; Qingwu Xue, Ph.D., professeur et physiologiste du stress des cultures, et Shuyu Liu, Ph.D., professeur et généticien des petites céréales, tous situés au Texas A&M AgriLife Research and Extension Center à Amarillo ; Joseph Awika, Ph.D., professeur et chef de département, Département des sciences et technologies alimentaires ; et Amir M. Ibrahim, Ph.D., professeur et sélectionneur de blé ; Geraldine Opena, Ph.D., associée de recherche; Bryan Simoneaux, associé de recherche principal ; et Russell Sutton, chercheur adjoint, tous au Département des sciences du sol et des cultures, Bryan-College Station.

– Blé tendre TAM 205 – Rudd, Awika, Jason Baker, Shannon Baker, Ibrahim, Liu, Opena, Simoneaux, Sutton, Xue et Emi Kimura, Ph.D., agronome AgriLife Extension et spécialiste de l’arachide d’État, Texas A&M AgriLife Research and Extension Centre à Vernon.

Leave a Comment