Un agent et un chef d’entreprise retracent l’ascension et la chute de Johnny Depp

Trois personnes qui étaient autrefois proches de Johnny Depp jeudi ont retracé l’ascension et la chute de l’acteur de “la plus grande star de cinéma du monde” à un homme qui luttait contre la drogue, l’argent et la capacité de se présenter à l’heure sur les plateaux de tournage.

Témoignant à la demande d’avocats représentant l’ex-femme de Depp, Amber Heard était un agent de longue date, un ancien chef d’entreprise et un ami de Depp depuis près de quatre décennies.

Tracey Jacobs, qui a été l’agent de l’acteur pendant environ 30 ans, a déclaré que Depp “se présentait tard pour tourner systématiquement sur pratiquement tous les films” au cours de leurs dernières années de collaboration.

“J’ai été très honnête avec lui et j’ai dit:” Vous devez arrêter de faire ça – cela vous fait mal “”, a déclaré Jacobs lors d’une déposition précédemment enregistrée qui a été jouée au tribunal jeudi. “Et ça l’a fait.”

Le témoignage a servi à repousser le procès en diffamation de Depp contre Heard. Depp affirme qu’un article d’opinion de 2018 que Heard a écrit dans le Washington Post l’a dépeint injustement comme un agresseur domestique et lui a coûté une carrière lucrative à Hollywood qui comprenait la franchise de films “Pirates des Caraïbes”.

Les avocats de Heard soutiennent que la perte professionnelle de Depp était le résultat de son propre mauvais comportement.

Depp dit qu’il n’a jamais frappé Heard et qu’il a été victime d’abus infligés par elle. Les avocats de Heard disent que Depp l’a agressée physiquement et sexuellement, et que ses dénégations d’abus manquent de crédibilité parce qu’il buvait et consommait fréquemment de la drogue au point de s’évanouir.

Jacobs a déclaré que Depp était un talent extraordinaire qui est devenu “la plus grande star de cinéma au monde”. Mais son comportement dans les années qui ont précédé son licenciement en 2016 est devenu de moins en moins professionnel, tandis que sa consommation de drogue et d’alcool a augmenté, a déclaré Jacobs.

“Et ça a aussi fait le tour de la ville”, a déclaré Jacobs. « Je veux dire, les gens parlent, c’est une petite communauté. Et cela a rendu les gens réticents à l’utiliser. »

Joel Mandel, l’ancien directeur commercial de Depp, a témoigné dans une déposition précédemment enregistrée que les films “Pirates des Caraïbes” l’avaient “catapulté à un niveau de succès totalement différent”.

“Cela signifiait plus d’employés”, a déclaré Mandel. « Cela signifiait acheter une propriété supplémentaire. … Cela signifiait une vie plus grande et plus chère. ”

Les choses ont commencé à changer vers 2010, et il “est devenu clair au fil du temps qu’il y avait des problèmes d’alcool et de drogue”, a déclaré Mandel. “Et cela s’est traduit par un comportement plus erratique, un comportement plus stressant, plus de moments où il était difficile d’engager le genre de conversations dont j’avais besoin pour faire mon travail.”

À un moment donné, Depp dépensait environ 100 000 $ par mois pour un médecin et du personnel pour l’aider à devenir sobre, a déclaré Mandel. À un autre, il dépensait 300 000 $ par mois pour du personnel à temps plein, a-t-il déclaré. Et il a dit qu’il y avait aussi des moments où Depp dépensait des milliers de dollars par mois en médicaments sur ordonnance.

“Les niveaux de dépenses avaient augmenté de manière très, très, très importante et nécessitaient le maintien de ce niveau de revenu incroyablement élevé”, a déclaré Mandel. “Et quand il a chuté, la déconnexion est devenue intenable.”

Mandel a déclaré qu’il était devenu extrêmement inquiet pour les finances de Depp en 2015, mais que Depp avait répondu à ces préoccupations avec colère. Il a dit que l’acteur l’avait viré en 2016.

Bruce Witkin, un musicien ami de Depp depuis près de 40 ans, a témoigné dans une déposition précédemment enregistrée que Depp pouvait devenir jaloux dans ses relations amoureuses.

Cette jalousie a été démontrée avec Heard lorsqu’elle tournait un film “ou faisait quelque chose qu’il ne pouvait pas être là pour voir ce qui se passait”, a déclaré Witkin. “Je pense qu’il s’énerverait.”

Witkin a déclaré avoir vu une fois des ecchymoses sur le bras de Heard alors que lui et Depp travaillaient sur un documentaire sur le guitariste des Rolling Stones, Keith Richards. Et il a vu Depp avec une “grosse lèvre” une fois. Mais Witkin a déclaré qu’il n’avait jamais vu Depp ou Heard se maltraiter physiquement.

Witkin a déclaré qu’il avait essayé d’aider Depp avec sa toxicomanie et l’avait mis en contact avec un thérapeute.

« Il disait : ‘Ça va aller. Je vais bien », a déclaré Witkin, se souvenant d’une conversation. “Eh bien, tu ne vas pas bien.”

La sœur de Depp, Christi Dembrowski, a toujours été préoccupée par son bien-être, à la fois en termes de toxicomanie et en général, a déclaré Witkin.

« Tout le monde, je pense, au fond de moi l’était, mais… les gens sur la liste de paie ne diront pas grand-chose. Ils essaieront mais ils ne veulent pas perdre leur emploi », a déclaré Witkin. « Je ne dis pas qu’ils entrent tous dans la catégorie. Mais c’est une chose étrange autour de gens comme lui. Tout le monde veut quelque chose. »

Witkin a déclaré que son amitié avec Depp avait commencé à se dissoudre vers la fin de 2017, lorsque l’acteur a commencé à s’éloigner.

“Il m’a écrit ce texte bizarre disant que je l’ai poignardé dans le dos et que je lui ai dit du mal”, a déclaré Witkin. “Et je me dis : ‘De quoi tu parles ?’ Et il ne l’expliquerait pas. Et je ne l’ai pratiquement pas vu depuis 2018. »

.

Leave a Comment